Généralités

L’escrime artistique, est une pratique sportive et artistique de la Fédération Française d’Escrime. 

 

C’est une escrime chorégraphiée, sur scène, ou les pratiquants sont partenaires. Des phrases d’armes sont enchainées par des mouvements inspirés de l’escrime ancienne européenne, afin de créer un tableau esthétique, ou l’escrime est mise en valeur. 

 

D’autres fédérations ou structures ont leur propres règlements nationaux, il faut donc exclure de la mention «Escrime Artistique»:

  

- l’escrime de spectacle, de combat / cascade scénique (FCFC)

- les Art Martiaux Historiques Européens (FFAMHE)

- le Sabre Laser (ASL FFE)

- le Béhourd (FFB)

Il faut rappeler que «l’escrime ancienne» n’est pas une pratique en sois, ce terme désigne les sources historiques et l’histoire de l’escrime européenne. 

 

Les tableaux artistiques peuvent être traités de diverses manières : tragiques, comiques, réalistes, fictifs, oniriques, fantastiques… 

 

Les armes utilisées ne sont ni tranchantes, ni pointues. Elles doivent être montées dans le respect du règlement fédéral, par un Maître d’Armes, Prévôt, ou instructeur habilité. Les matières peuvent  être l'acier, l'aluminium, le bois, le polypropylène (intemporel). Les lames sont de section plate, losange, carrée ou triangulaire selon l’époque.

 

D’une manière générale, les coups portés sont arrêtés. Les attaques de pointe sont maitrisées, hors de distance de touche, sauf exeption (ex : botte finale). 

Tous les escrimeurs(ses) auront les mains et les pieds protégés (gants et chaussures).

© 2020 FÉDÉRATION FRANÇAISE D'ESCRIME.

Réseaux

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey YouTube Icon